Newsletter n°5 : Les actu’ d’Achille Courtage

Newsletter n°5 : Les actu’ d’Achille Courtage

29 juillet 2021

OUVERTURE DES PORTES

Les événements reprennent !

Achille Courtage sera présent au Parc des Expositions de Reims les 16 et 17 septembre 2021

Pour le salon des CSE

#achille poursuit son développement

et opte pour l’alternance

On vous dit pourquoi

Aider les jeunes à s’insérer dans la vie professionnelle est un vrai enjeu au regard des problématiques d’emploi qu’ils rencontrent. L’alternance leur permet d’acquérir une expérience enrichissante qui sera à valoriser sur leur CV.

Accompagner un alternant nous permet de le former à nos méthodes de travail, et de lui faire découvrir notre métier avec les valeurs et l’éthique qui sont propre à notre cabinet.

Au delà d’aider les jeunes, #achillecourtage est convaincu que cet investissement positif permettra d’impulser un nouveau dynamisme au sein du cabinet !

Décret sur les “catégories objectives”

Le sort des “assimilés cadres” à réinventer – Un vrai sujet RH

Il va falloir une nouvelle fois évoquer le projet de décret de modification des catégories dites objectives en “prévoyance, santé et retraite”. Un vrai sujet RH qu’il va falloir traiter pour un grand nombre d’entreprises, pour continuer à prétendre à l’exonération “URSSAF”.

Le décret

Il prévoit de limiter la 1ère catégorie objective au distinguo “cadre / non cadre” ou “cadre et ex 4bis / autres salariés non cadres”.

La référence aux non cadres 4bis n’existant plus, il faudra faire référence à l’équivalent de classification déterminée par les CCN de branches, via des accords agréés par une commission paritaire constituée au sein de l’APEC.

Ce qu’il faut anticiper

Cette prise de conscience et la négociation qu’elle implique ne pouvant s’opérer du jour au lendemain, le projet de décret prévoit une période transitoire pour les régimes préexistant courant jusqu’au 31/12/2025.

Ce qu’il faut retenir

Un prochain décret réformera les “catégories objectives” conditionnant l’exonération “URSSAF” du financement patronal de régimes prévoyance et de complémentaire santé.

Il aura un effet sur l’inclusion dans le régime des cadres des “assimilés cadres”.

Une période transitoire permettra aux entreprises de se mettre en conformité ainsi qu’aux branches professionnelles de déterminer, sous le contrôle de l’APEC, quels ‘non cadres” pourront bénéficier à l’avenir de cette assimilation.





Demande de rappel